Politique : Tshisekedi fait le dur, Katumbi attaque

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la RDC a réalisé un séjour en couleur dans l’espace Katanga avec des foules nombreuses à chaque sortie publique. Si plusieurs observateurs voient un acte destiné à peser son poids politique dans cette partie du pays acquise à la cause de Katumbi, la présidence de la République pour sa part laisse voir un père venu donner le go du lancement des activités de plusieurs entreprises mais également l’ouverture de plusieurs édifices construites sous son règne.

Moïse Katumbi attaque la gestion Tshisekedi

Moïse Katumbi vivrait-il la pression de voir sa base prendre les couleurs de Félix Tshisekedi ? Juste après le dépôt des documents originaux demandés par la CENI, Moïse Katumbi n’a pas hésité un seul instant, de s’en prendre au régime en place qui selon lui serait la cause de la pauvreté décriée dans le pays. « Notre pays n’a pas besoin de dirigeants égoïstes et corrompus qui s’approprient à leur profit les richesses en condamnant le peuple à la faim, au chômage et à la misère. Notre pays n’a pas besoin de dirigeants qui le tirent sans cesse vers le bas. Notre pays a besoin de dirigeants intègres qui le tirent vers le haut », lâchait Moïse Katumbi.

Le problème du Congo a un nom, laisse t-il savoir, et ce nom est le régime Tshisekedi. Les autorités congolaises seraient nonchalantes, exposant ainsi la nation aux yeux du monde entier mais surtout de ses ennemis. «J’ai foi dans le génie, le courage et la force du peuple Congolais. C’est pour lui que je me battrai jusqu’au bout […] Notre pays n’est condamné ni à la guerre, ni à l’insécurité, ni à la mauvaise gouvernance, ni aux violations répétées de l’Etat de droit et des libertés », a-t-il ajouté.

La guerre entre Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi est ouverte, et tout indique qu’aucun d’eux n’offrira des cadeaux à l’autre.

Gaël Hombo