OGEFREM : Le DG Patient Sayiba suspendu pour « insubordination »

Le ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Chérubin Okende Senga a pris un arrêté, rendu public ce lundi 12 juillet 2021, portant suspension  du directeur général de l’Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM) Patient Sayiba Tambwe.

Ce dernier est accusé  principalement  d’insubordination. Il lui est reproché d’avoir fait obstruction aux investigations que mène le cabinet du ministre au sujet de son refus d’exécuter les instructions du président de la République et la décision du Conseil des ministres du 11 septembre 2020, interdisant le recrutement, le mouvement du personnel, les promotions en grades et les licenciements abusifs au sein des entreprises du portefeuille de l’État et de l’administration publique.

L’arrêté rapporte que Patient Sayiba a, par la suite, bafoué les mesures conservatoires édictées par la lettre du ministre de tutelle du 15 mai 2021 concernant le recrutement, le mouvement du personnel et les promotions observées à l’OGEFREM, au mépris de la décision de la 48ème réunion du Conseil des ministres. 

La goute d’eau qui a fait déborder le vase, souligne l’arrêté de Chérubin Okende, est le refus « délibéré » de Patient Sayiba d’obtempérer aux remarques formulées par le ministre de tutelle, concernant son départ en congé simultanément avec 6 missions de service devant couvrir 29 jours en dehors du pays.

L’arrêté affirme qu’en lieu et place de répondre aux remarques lui formulées par la hiérarchie, le DG de l’OGEFREM a préféré user du trafic d’influence auprès des hautes autorités du pays, comme pour faire un bras de fer avec le ministre. 

« Ayant établi que les faits relevés constituent des indices suffisamment graves et concordants de fautes qui nécessitent une mesure préventive dans l’intérêt du service, attendu que le comportement de Mr Patient Sayiba Tambwe frise le manquement au devoir de servir avec intégrité, loyauté et responsabilité, est suspendu de ses fonctions de DG de l’OGEFREM Patient Sayiba Tambwe« , a écrit Chérubin Okende.

Il affirme que l’intérim  sera désormais assuré par le directeur général adjoint de cet établissement. 

Une commission constituée d’un représentant de la présidence, d’un représentant de la Primature, de deux représentants du ministère des Transports et de deux délégués du secrétariat général de ce ministère est constituée pour mener une enquête sur les faits mis à charge de Patient sayiba.

7sur7.cd

vous pourriez aussi aimer