Occupation de Rutshuru et Kiwanja par le M23 : « L’armée a fait un repli tactique pour ne pas causer des morts inutiles », (Porte-parole)

En plus de Bunagana, les cités de Rutshuru et Kiwanja situées  dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, sont occupées, depuis quelques temps, par les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda. Pour certains observateurs, les Forces armées congolaises ont été mises en déroute par ces terroristes. Des allégations que rejette l’armée du Congo-Kinshasa.

Au cours du briefing presse du samedi 05 novembre 2022, à Kinshasa, le porte-parole des FARDC a évoqué plutôt un « repli tactique » pour éviter des morts inutiles à Rutshuru et Kiwanja.« L’armée se réorganise, elle a fait un repli tactique pour ne pas causer des morts inutiles dans des grandes agglomérations comme Rutshuru et Kiwanja. Et aujourd’hui, nous sommes là », a déclaré le général Sylvain Ekenge.Les Forces armées rassurent de leur détermination à reconquérir ces terres congolaises occupées par le M23.  Entre-temps, les opérations militaires se poursuivent au Nord-Kivu et en Ituri, deux provinces sous état de siège depuis mai 2021, pour mettre hors d’état de nuire les groupes armés notamment le M23 et l’ADF qui sèment terreur et désolation dans ces coins de la RDC. /7sur7.cd