Nord-Kivu : La disparition totale de la monnaie congolaise à Bunagana

Les francs congolais ont perdu leur valeur dans la cité de Bunagana dépuis l’occupation de cette partie de la province du Nord-Kivu par le mouvement terroriste du M23. Avec ses plus grandes sources d’économie dans la province du Nord-Kivu en république démocratique du Congo, la cité de Bunagana est toujours sous l’occupation du mouvement terroriste du M23 dépuis plus de deux mois. 

D’après plusieurs sources qui confirment à Mediakivu l’information, sans aucune circulation dans le terrain, la monnaie congolaise a déjà été remplacée par les monnaies étrangères, notamment la monnaie de l’ouganda et la monnaie Rwandaise qui ont commencé à circuler dans ce milieu.

À en croire un habitant de Bunagana dont le nom reste anonyme, le gouvernement de Kinshasa a déjà cédé la sité de Bunagana aux terroristes du M23 et ses alliés qui sont le Rwanda et l’Ouganda. Non seulement que cette partie du territoire de Rutshuru a déjà été oubliée par le gouvernement congolais, mais aussi la monnaie congolaise a perdu sa valeur.

<<Sans circulation dans le terrain, les francs congolais en 90% n’est plus en circulation. Parce que pour acheter même de simples produits, nous sommes obligés d’utiliser une monnaie étrangère. Pour la plus part d’entre nous, le gouvernement nous as oublié jusqu’à ignorer même la valeur de Bunagana pour la province, Bunagana peur sa place dans le Nord-Kivu petit à petit qu’elle est occupée par des rebelles>>, déclare une source sur place à la rédaction de  Mediakivu.net

La même source ajoute que ce mouvement terroriste du M23 a déjà procèdé à installer son administration dépuis qu’il s’est accaparé de cette cité de Bunagana.

Toujours avec cette situation actuelle à travers la résurgence du M23 qui affectent négativement la vie de plusieurs personnes, précisement les habitants du territoire de Rutshuru en province du Nord-Kivu, l’artiste musicien Nord-Kivucien connu sous le nom de <<FB Fabba Sulutani >>, épris par la conscience nationale et l’éveil patriotique, rappelle les autorités nationalles sur la situation actuelle de Bunagana.

<<Oubliée de la carte du Nord-Kivu, la sité de Bunagana réclame revenir sur son identité d’appartenance. Par le slogan disant pas de Congo sans Beni, sans Butembo, sans Goma de même pas de Congo sans Bunagana. Pour vouloir dire le Congo sera toujours un et indivisible>>, déclare l’artiste.

Dans son message, l’artiste musicien évoluant dans la province du Nord-Kivu, Fabba Sulutani demande au gouvernement de s’y impliquer le plus vite possible pour sauver la sité de Bunagana entre les mains de terroristes du M23 qui l’occupent dépuis le mois de juin dernier./mediakivu.net