Kongo-Central : Le ministère provincial des Hydrocarbures renforce les restrictions sur les véhicules transportant des produits pétroliers

Le ministère provincial des Hydrocarbures du Kongo-Central a, le samedi 17 septembre 2022, annoncé les mesures «urgentes» en matière de transport des produits pétroliers dans ladite province. L’annonce a été faite au moyen d’une note circulaire dont une copie est parvenue à notre rédaction.

En effet, le responsable provincial du secteur des hydrocarbures estime judicieux de soumettre tous les véhicules pétroliers au contrôle approprié afin de lutter contre les incidents. La circulation des véhicules pétroliers en milieux urbains, rajoute t-il, est prohibée pendant les heures de pointe.

« Tout véhicule transportant des produits pétroliers doit être soumis désormais à l’expertise et à la validation de l’administration des Hydrocarbures du Kongo-Central. Et il ne peut en aucun cas, circuler dans les grandes agglomérations de la province pendant les heures de pointe », précise la note circulaire du ministère provincial des Hydrocarbures.

Par ailleurs, le Ministre Provincial des Hydrocarbures interdit aussi tout transport mixte; transport dans un même véhicule des produits dangereux avec des passagers ou avec des produits agricoles et alimentaires.

« Les propriétaires desdits véhicules doivent impérativement détenir une autorisation ou un permis valide de transport et stockage des produits pétroliers » renchérit cette note.

Pour l’exécutif provincial, les entreprises de transport de matières explosives dans les camions-citernes ou autres moyens ne disposant pas d’une fiche de contrôle technique valide délivrée par les services compétentes, subiront la rigueur de la loi.

Il sied de retenir que cette note circulaire intervient des jours après l’explosion d’un camion-citerne le mercredi 14 septembre à la hauteur du village Mbuta, en territoire de Madimba, faisant 8 morts et 20 autres brulés.