MULUMBU ALERTE SUR LE RÉSEAU DE PÉDOCRIMINALITÉ EN RDC

« Mon petit, si tu veux signer le contrat, il faut faire des sacrifices. Tu dois nous donner tes fesses. C’est très simple, tu sais ce qu’il faut faire. »

Youssouf Mulumbu, l’ancien capitaine de l’équipe du Congo, s’est confié dans le cadre d’une enquête faite par le média Sport News Africa. Dans cette enquête, sortie jeudi en fin d’après-midi, l’ancienne star du football congolais s’est exprimée sur le système pédocriminel qui toucherait son pays. « C’est un réseau, il ne faut pas avoir peur des mots » , a tout d’abord déclaré le milieu de terrain formé au PSG avant de préciser. « C’est un système, ce n’est pas un cas isolé de pédophilie. Des coéquipiers et des jeunes sont venus me parler de ce qu’ils ont connu, des propositions qu’ils recevaient. Je l’ai vu et entendu à de nombreuses reprises. C’est une réalité. (…) Je comprends que c’est dur. Beaucoup ont peur, d’autres ont honte. On fait rentrer dans la tête des jeunes qu’ils doivent donner leurs fesses, que c’est comme ça que ça se passe en Europe. J’ai été surpris, car beaucoup de joueurs ici pensent qu’en Europe, il faut coucher. Ça montre à quel point on leur a inculqué ça » , regrettait-il.

Des audios WhatsApp comme celui ci-dessus, Sport News Africa en a réuni des dizaines et des dizaines dans son enquête.
Aux dernières nouvelles, le président et le vice-président de la Fédération congolaise de football n’ont pas encore réagi.