Mongala: Sabotage par les autorités provinciales des mesures sanitaires prises par le Chef de l’État

La province de Mongala au Nord-Est de la République Démocratique du Congo, manifeste le rejet le plus dédaigneux de mesures édictées par la première autorité pour stopper la propagation du coronavirus dans le pays. Pendant que trois personnes venues de Kinshasa sont testées positives au COVID-19, les mesures sanitaires prises par le Président de la République pour faire face à la troisième vague de ne sont pas respectées dans cette Province.

Contre toute attente, la population sillonne jusqu’au delà de 22h, les bars, terrasses, discothèques,etc fonctionnent comme si cette Province n’est pas une composante de l’État Congolais. Il s’agit là, d’un sabotage des mesures prises par le premier citoyen du pays alors que, chaque semaine, il y a des voyageurs qui quittent Kisangani pour Kinshasa en passant par la Mongala, il y a ceux qui prennent les vols en provenance de Kinshasa, Mbandaka, etc …

Le Gouverneur intérimaire ne parvient pas à imposer ou à faire respecter les mesures salutaires prises par le Président de la République.

La Présidence de la République doit promptement agir pour que les mesures présidentielles soient scrupuleusement respectées dans toutes l’étendue du territoire national et que la population de cette province soit protégées contre cette pandémie. La province compte 3 cas confirmés de Covid -19.

Gaël Hombo

vous pourriez aussi aimer