Mines: la fabrication de batteries électriques au centre des discussions entre Antoinette N’Samba et José Fernandez

La ministre des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, s’est entretenu, ce jeudi 11 août, avec José Fernandez, sous-secrétaire d’État américain chargé de l’économie et de l’environnement. Au menu de leurs discussions figuraient les questions de sécurité dans le secteur minier ainsi que le contrat signé entre la RDC et la Zambie dans la fabrication de batteries électriques.

A ce sujet, José Fernandez a indiqué que les USA sont très intéressés par le projet de fabrication des batteries électriques et veulent, néanmoins, s’assurer que les personnes frappées par des sanctions ne participent pas à ce projet.

Pour sa part, Antoinette N’Samba a indiqué que le projet de fabrication de batteries électriques est porté par le ministère de l’industrie, précisant que le ministère des mines n’intervient dans le projet que sur les questions des minerais stratégiques qui entrent dans la fabrication de ces batteries, à l’instar du cobalt et du lithium.

Pour ce qui est de la question des contrats miniers, la ministre des mines a révélé que plus de 380 titres miniers irréguliers ont été dissouts et que, par conséquent, 300 permis sont revenus dans le domaine de l’Etat.

Par ailleurs, Antoinette N’Samba a sollicité l’accompagnement des États-Unis d’Amérique dans la formation des inspecteurs miniers, la politique de négociation de contrats miniers et la protection de l’environnement minier, la lutte contre la contrebande  et la fraude minières, tel que prévu dans le mémorandum d’entente signé au mois de mars dernier aux USA./mediascongo.net