Militaire Congolais tué par des policiers Rwandais : La DGM et le Mécanisme Conjoint de Vérification mis à contribution pour faire la lumière (Gouvernement)

Un élément des Forces Armées de la République démocratique du Congo a été tué ce vendredi 17 juin 2022 lors d’un échange de tirs avec des policiers Rwandais à la frontière entre la RDC et le Rwanda.

Réagissant à cette situation, le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya rassure que le gouvernement de la RDC suit de près cette situation.

À l’en croire, les services habilités notamment la Direction Générale de Migration (DGM) sont mis à contribution pour faire la lumière sur cet incident.

« Le Gouvernement suit de près la situation à Goma consécutive à l’incident déploré ce matin à la petite barrière, frontière avec le Rwanda. Les services habilités notamment la DGM et le Mécanisme conjoint de vérification sont mis à contribution pour faire la lumière », a indiqué Patrick Muyaya via Twitter.

Signalons par ailleurs que cet incident aggrave les tensions qui existent actuellement entre Kinshasa et Kigali suite au soutien que ce dernier apporte aux terroristes du M23 dans le territoire de Rutshuru.

Mercredi dernier, une manifestation a eu lieu à Goma pour protester contre l’agression de la RDC par le Rwanda et son président Paul Kagame. Les forces vives voulaient également soutenir les FADDC engagées sur différents front au Nord-Kivu.