Lubumbashi- recouvrement forcé de la DRHKAT : Les transports en commun perturbé ce mardi 05 avril

Des milliers des lushoises et lushois, travailleurs, commerçants, étudiants, élèves, etc. ont du mal à trouver le transport en commun ce mardi 05 avril 2022 pour se rendre soit en ville, au campus ou encore à l’école.  Pour s’éviter le retard, certaines personnes ont décidé de faire de longues distances à pieds.

Et à la base , le recouvrement forcé amorcé par la mairie de Lubumbashi et la direction des ressources du haut-katanga et à cela s’ajoute le refus de vente de carburant par certaines stations services.

Selon les témoignages reçus sur place plusieurs stations services ont fermé dans la soirée du lundi 04 avril. Les pompistes leur ont dit qu’ils ne pouvaient pas vendre jusqu’à ce qu’ils auront un ordre formel de la hiérarchie.

Depuis tôt ce matin les services de la mairie et de la direction des recettes du Haut-Katanga ont érigé des checkpoints sur plusieurs artères qui mènent au centre-ville pour faire des recouvrements forcés.

Tout comme à Kinshasa, la ville de Lubumbashi est à nouveau plongée dans la pénurie de carburant. Taxis et taxis bus sont, pour la plupart, bloqués dans les files d’attente devant les stations services, Il faut s’armer de  patience car l’attente peut durer jusqu’à 1 ou 2 heures.

Roger AMANI

vous pourriez aussi aimer