Lubumbashi : Plusieurs stations-services toujours fermées malgré la nouvelle structure des prix

Plusieurs stations-services de la ville de Lubumbashi sont fermées depuis le mardi 25 janvier 2022, quelques jours après la mise en place de nouvelles structures des prix de carburant dans la zone Sud de la République démocratique du Congo.

C’est le cas des stations se trouvant sur le long des avenues Kasapa, Lumumba, Kasavubu, 30 juin, Golf et le Boulevard Msiri. Une situation qui a vu le prix de transport en commun doubler à Lubumbashi.

Joint par 7SUR7.CD ce mercredi, Jean-Luc Mpoyo, directeur provincial de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) du Haut-Katanga, attribue cette cessation d’activité au manque des produits pétroliers dans la région.

« Ceux qui ont fermé n’ont pas de carburants. Le temps d’acheter du carburant et que ça arrive ici à Lubumbashi, c’est juste ça le problème. Il y avait pas assez de stocks. Ils placent des commandes, le temps que les camions arrivent. Peut-être d’ici le week-end, on aura un peu plus de carburants. Il n’y a pas question de revendication », a-t-il déclaré à 7SUR7.CD.

Il sied de rappeler que le ministre de l’Économie Nationale, Jean-Marie Kalumba, a, dans un communiqué daté du 21 janvier dernier, annoncé la signature des arrêtés portant fixation des prix des produits pétroliers dans les zones d’approvisionnement Est et Sud. Dans la Zone Sud, le litre d’essence est fixé à 2495 FC ; le gasoil à 2490 CDF et le pétrole à 2050 CDF. La zone Sud concerne les provinces du Tanganyika, Kolwezi, Haut-Lomami, le Kasaï et le Haut-Katanga./7sur7.cd