Lubumbashi/Covid-19 : 7 jours de prison pour tout contrevenant aux mesures barrières (Maire)

Dans un arrêté urbain signé ce samedi 7 août 2021 et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, le maire de la ville de Lubumbashi dans le Haut-Katanga a mis en place de nouvelles mesures pour lutter contre le Covid-19.

Ghislain Robert Lubaba Buluma note que, désormais, le port de masque est obligatoire et que « le contrevenant se verra infligé 7 jours d’emprisonnement et une amende de 15.000 Francs Congolais (7,5 USD) ».

D’après le même document, des barrières seront installées à partir du lundi 9 août prochain sur différentes artères principales pour le contrôle.

« Vu la nécessité et l’urgence, arrête : le port correct de masque est rendu obligatoire dans les milieux publics ou privés impliquant la présence du public sur toute l’étendue de la ville de Lubumbashi ; l’accès au centre-ville de Lubumbashi est désormais conditionné par le port de masque : Les Check-points seront mis en place pour faire respecter cette mesure dès le lundi 9 août 2021 ; le contrevenant se verra infligé 7 jours d’emprisonnement et d’une amende de 15.000 FC », peut-on lire dans cette décision.

D’après l’autorité urbaine, les boîtes de nuit, les bars, les cérémonies festives et culturelles restent fermés. Lubaba Buluma demande aux pasteurs de renforcer les mesures barrières dans leurs églises et a instruit la Police et l’armée congolaises de disperser les attroupements de plus de 20 personnes.

Il est à noter que dans une interview accordée à 7SUR7.CD le jeudi 5 août dernier, le ministre provincial de la santé, docteur Joseph Nsambi Bulanda avait affirmé « qu’aujourd’hui, presque 50% des malades dans les hôpitaux à Lubumbashi sont des malades Covid-19 ».

Le dernier bulletin épidémiologique du comité multisectoriel de la riposte place la province du Haut-Katanga en 3ème position en RDC avec 3.478 cas et une cinquantaine de décès.

7sur7.cd

vous pourriez aussi aimer