Les Médias africains ne sont pas respectés

Les dirigeants sportifs africains ont la propension à fournir des informations importantes et capitales aux médias européens ou occidentaux et n’accordent que très peu de considération et de respect aux médias du continent. Une attitude qui relève davantage d’un complexe du colonisé. N’est-il pas temps aujourd’hui que les informations sur l’Afrique et les africains partent du continent pour le reste du monde ?

continent au Qatar risquent encore de subir le même traitement. Les premiers signaux ont été donnés du côté de la Tunisie où les dirigeants de la Fédération de football ont décidé d’imposer un black-out total autour de la sélection, actuellement en stage en Arabie Saoudite pour l’avant-dernière phase de préparation pour le Mondial qui démarre dans dix jours à Doha.

Il est temps que les dirigeants de sport et les sportifs africains commencent à accorder une place de choix aux médias du continent. Car même pour le public, il est désagréable que les échos de leur équipe ou de leur joueur lui proviennent d’un média étranger./africafootunited.com