Léopards: «Quant à la guerre, il y en a partout…L’Ukraine est plus proche de nous, mais des millions de personnes meurent aussi au Congo et personne ici ne s’en préoccupe» (Théo Bongonda)

Théo Bongonda est arrivé cette saison au sein de la formation du Spartak Moscou (D1 Russie) en provenance de Cadix (D1 Espagne) pour la somme de 7 millions d’euros.

L’ancien joueur de Genk a fait un choix qui a été un peu critiqué en Belgique où il est né en raison de la guerre que la Russie mène contre l’Ukraine. Il pense qu’il faut faire la part de chose surtout qu’à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), des gens mouraient et qu’on ne fait pas tellement attention à cela.

On ne peut pas plaire à tout le monde, mais j’ai fait le meilleur choix pour ma famille et moi. Je veux jouer dans un endroit où l’on me veut vraiment. Quant à la guerre, il y en a partout. L’Ukraine est plus proche de nous, mais des millions de personnes meurent aussi au Congo et personne ici ne s’en préoccupe. Je désapprouve toutes les guerres, je ne tolérerai jamais que des gens meurent à cause d’elles, mais je pense que nous devrions répartir notre énergie de manière égale entre toutes les guerres, si vous voyez ce que je veux dire ?», a-t-il confié à la presse belge.

Appelé régulièrement maintenant en sélection nationale où il se trouve en ce moment à Murcie en Espagne pour la trêve internationale, l’ancien joueur du Celta Vigo (D1 Espagne) a déjà disputé 15 matchs cette saison pour 5 buts et 1 passe décisive, toutes compétitions confondues.

/actualité.cd