Le Premier Ministre apporte des solutions concrètes aux préoccupations des Gouverneurs

En moins de 72 heures, le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba a présidé à l’immeuble du Gouvernement, une deuxième séance de travail avec les Gouverneurs des provinces présents à Kinshasa sur les difficultés liées au bon fonctionnement des Provinces. C’était le vendredi 20 novembre 2020, en présence des Ministres concernés par ces problèmes, du Directeur Général de l’Office des Routes et celui du Fonds National d’Entretien Routier (FONER) ainsi qu’un représentant du Secrétariat technique de lutte contre le coronavirus qui ont été associés à cette séance de travail.

Les gouverneurs des Provinces sont répartis très satisfaits des solutions trouvées par le Gouvernement Ilunga Ilunkamba à leurs problèmes et préoccupations, et ont remercié le Premier Ministre pour sa promptitude et son souci du mieux-être des populations du Congo profond.

En effet, selon le Gouverneur de la Ville-province de Kinshasa qui a livré le compte-rendu de cette réunion, plusieurs dossiers en rapport avec les problèmes que rencontrent les provinces ont été examinés notamment, la question liée à la prise en charge des opérations de Démobilisation, Désarmement et Réinsertion (DDR), la déstabilisation de quelques gouverneurs de provinces par les Assemblées Provinciales, la question de la retenue à la source du FONER pour la construction des infrastructures de base en Provinces, la rétrocession des 40 % des frais de fonctionnement des provinces et des Entités Territoriales Décentralisées (ETD). A cela s’ajoute aussi la situation épidémiologie du coronavirus face à une possible deuxième vague.

‘’Plusieurs solutions ont été trouvées, dont la retenue à la source du Foner, il y a eu également le problème de rétrocession de nos frais de fonctionnement et nos ETD. Le Premier ministre a réagi positivement… il y a eu aussi le problème de la covid-19, le Docteur Ahuka nous a présenté la situation épidémiologie : il y a une remontée des cas positifs dans la ville de Kinshasa […] En moins de 8 semaines, il y a eu plus de 200 cas confirmés‘’, a souligné Gentiny Ngobila.

Par rapport à cette remontée, les Gouverneurs s’attèlent à sensibiliser chacun sa population quand au respect des mesures barrières, pour contrer la deuxième vague de la pandémie.

Laprosperiteonline.net/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer