Le FPI dénonce la présence « injustifiée » des militaires et policiers dans sa concession de l’ex-Manoa (communiqué) 

/actualité.cd

vous pourriez aussi aimer