Le drame de matadi kibala : le gouvernement prend l’initiative de délocaliser avec rapidité ce marché.

Après son déplacement sur le lieu du drame ce mercredi 02 février dernier, le premier ministre Sama Lukonde a convoqué une réunion en urgence avec quelques membres de son gouvernement, précisément quelques ministres sectoriels pour prendre des mesures salvatrices en vue de sauvegarder la vie des habitants de ce coins.

A l’issue de cette rencontre le gouvernement congolais a pris quelques options, en delocalisant de plus vite que possible ce marché. Selon le porte parole du gouvernement Patrick Muyaya « c’est une réunion qui a été prévue depuis plusieurs jours parce que vous avez suivi, le président de la république Félix Tshisekedi avait dans sa communication au conseil des ministres du vendredi 7 janvier, parlé de la nécessité de délocaliser le marché de Matadi Kibala qui présente une potentielle menace pour les personnes qui y pratiquent , parce que ce dernier se situe entre la ville de Kinshasa et la province du Kongo central».

Dans la foulée, Muyaya renchéri:

« Malheureusement nous avons connu cet accident ce matin, donc c’était aussi l’occasion de passer en revue le sujet de sa globalité, et voir aussi les pistes de solution qui ont été envisagées . Le ministre de l’urbanisme a annoncé qu’il y avait des sites identifiés préalablement pour permettre la délocalisation de ce marché ».

Pour rappel, près de 20 personnes ont trouvé la mort au marché de Matadi Kibala, dans la commune de Mont-Ngafula après la chute d’un fil électrique de la haute tension. Les messages de condoléances fusent de partout afin de soutenir les familles éprouvées.

Edine Ndjeshi/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer