Kinshasa: une centaine de militants et adeptes de Ne Muanda Nsemi paradent près du cimetière de Kintambo

Une centaine de militants et adeptes du leader politico-religieux Ne Muanda Nsemi paradent ce samedi près du cimetière de Kintambo à Kinshasa. Ils se sont mobilisés tôt le matin avec leur chef et font des aller-retours dans la zone, jusqu’à l’entrée de Centre Nganda.

« Le 24 mars, c’est son anniversaire. Il va totalisé 70 ans. Nous célébrons parce qu’il a une mission. Il a été envoyé pour sauver la race noire. Observez aujourd’hui, tout le monde a peur. Les occidentaux ont fabriqué Ebola et aujourd’hui, c’est le coronavirus. Les morts sont sortis du cimetière pour lui demander de les délivrer », a dit à ACTUALITE.CD un adepte.

Aucun incident n’a été enregistré. Les rares policiers qui étaient aux alentours ne sont pas intervenus pour les disperser.

« Nous devons délivrer les morts ensuite, nous allons délivrer les vivants », a expliqué un autre de ses adeptes.

Cet attroupement s’est fait au mépris de la décision annoncée par Félix Tshisekedi d’interdir tout rassemblement de plus de 20 personnes pour lutter contre la propagation de la maladie à coronavirus.

ACTUALITE.CD@actualitecd

Une centaine de militants et adeptes du leader politico-religieux Ne Muanda Nsemi paradent ce samedi près du cimetière de Kintambo à Kinshasa.

Embedded video

19 people are talking about this

Le 4 janvier 2020, Zacharie BADIENGILA alias Ne Muanda Nsemi, leader du parti politico-religieux Bundu dia Mayala, s’était autoproclamé Président de la République. Il dit être bénéficiaire d’un coup d’Etat divin qui met fin.

Actualité.cd/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer