Kinshasa et Bujumbura « déterminés » à pacifier leurs frontières communes

La République démocratique du Congo et le Buruni se disent « déterminés » à pacifier leurs frontières communes, longues de près de 600 kms. Les deux Présidents de ces deux Etats, Félix Tshisekedi et Evariste Ndayishimiye l’ont affirmé samedi 21 mai, à l’issue d’un tête-à-tête de près de deux heures entre les deux personnalités à Bujumbura.

Selon la presse présidentielle, dans la ville burundaise, les deux Présidents ont réaffirmé leur volonté d’œuvrer pour le renforcement de la coopération entre leurs états.

Pendant son séjour dans le Burundi, le président Félix Tshisekedi et son homologue vont visiter quelques projets essentiellement agricoles en provinces en vue d’un partage d’expérience.

Félix Tshisekedi et son épouse Denise Nyakeru sont arrivés en début de soirée à Bujumbura pour une mission officielle de 72 heures. Ils ont été accueillis par 21 coups de canons en signe d’honneur à leur entrée au Ntare House, le palais présidentiel du Burundi.

Les Présidents Tshisekedi et Ndayishimiye ont planté deux arbres dans le jardin présidentiel, un rituel réservé aux hôtes de marque pour symboliser le raffermissement des liens d’amitié.

Le renforcement des relations d’amitié et de coopération est justement le thème de cette visite, la première depuis l’accession du président Tshisekedi à la magistrature suprême.

En février 2019, le président Félix Antoine Tshisekedi était reçu en visite-éclair de quelques heures à Buja par feu le président Pierre Nkurunziza./radiookapi.net