Justice : Libération des chefs d’entreprises à Makala: “ On paie pour être libéré ou on purge sa peine?”, s’interroge Noel Tshiani

Certains chefs d’entreprises sont libérés de la prison après leur arrestation en République Démocratique du Congo depuis le début de l’année en cours. Une situation qui alimente des commentaires dans la classe politique congolaise.

La dernière réaction en date est celle de Noel Tshiani, ancien candidat à la présidentielle de décembre 2020. Celui-ci, via un message posté sur son compte Twitter, a fait part de son inquiétude face aux libérations de chefs d’entreprises.

“Beaucoup de responsables acheminés à Makala sont relâchés quelques jours après :DG de l’Ogefrem, DG de la DGI, de la DGRNK, de l’office de route… Questions : Que se passe-t-il ?, On paie pour être libéré ou on purge”, s’interroge Noël Tshiani avant de s’exclamer : “Évitons le folklore”.

Notons que la libération la plus récente d’un responsable d’une entreprise est celle de Patient Saiba, directeur général de l’Ogefrem.

acturdc.com

vous pourriez aussi aimer