Ituri : La RDC deuxième pays au monde comptant le plus grands nombre des déplacés à l’intérieur de leur propre pays derrière la Syrie.

L’ONG Médecins Sans Frontières a alerté que les attaques et destructions de perpétrées par des groupes armés ces deux derniers mois ont réalisé 200 000 déplacés internes dans la province de l’Ituri. Une nouvelle vague des déplacés causée par la recrudescence des violences dans cette partie du pays. Le chef de mission MSF en Ituri a signalé que « Plus de deux cent maisons ont été incendiées dans la localité de Wadda et au moins quatre structures de santé ont été cible en Mai ».

Pour sa part, le coordinateur de terrain pour MSF à Bunia a signifié que « Les gens ont peur de se rendre dans les centres de santé. Ils vivent dans la brousse. Les priorités immédiates sont l’accès de ces personnes à l’assistance médicale et à des conditions meilleures ».

L’ONG Médecins sans frontières appellent les acteurs nationaux et internationaux à multiplier leur présence en Ituri auprès des personnes réfugiées sur des terrains où les standards humanitaires minimums sont loin d’être atteints et ce, entre surpeuplement et insalubrité.

Guy Mumbiyi/Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer