Insecurité à l’Est: les troupes kényanes sont sur le sol congolais dans le cadre des opérations conjointes de l’EAC

La zone est de la République démocratique du Congo est le théâtre depuis trois décennies d’attaques de différents groupes armés rebelles.

Les premiers soldats kényans sont arrivés samedi à Goma dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) dans le cadre d’une force régionale Est-Africaine dans cette région troublée, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Deux avions transportant environ une centaine de militaires kényans ont atterri à Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, où ils ont été accueillis par des dignitaires locaux, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Le parlement kényan avait approuvé mercredi le déploiement de 900 soldats dans le cadre de cette force Est-Africaine pour stabiliser l’est la RDC, en proie depuis près de trois décennies aux attaques de groupes armés.

Ce déploiement intervient au moment où de violents combats opposent au nord de Goma les troupes congolaises aux rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), une ancienne rébellion tutsi qui a repris les armes fin 2021 et a conquis plusieurs localités du territoire de Rutshuru à la frontière avec l’Ouganda.

Ces nouvelles violences ont provoqué un regain de tensions entre la RDC et le Rwanda, accusé par Kinshasa depuis le début de l’année de soutien actif à cette rébellion./mediascongo.net