Guerre à l’Est : Les évêques catholiques appellent au dialogue

Monseigneur Donatien Nshole, porte-parole de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) a, dans une déclaration faite le weekend dernier, indiqué que seule la voie diplomatique peut conduire au pays de recouvrer la paix pendant cette période où la population fait face à une insécurité totale.

« Il y a nécessité de dialoguer dans la mesure du possible », dit-il

Par la même occasion, il a rejeté les accusations faisant état d’un « silence » des évêques face aux hostilités entre le M23 soutenu par le Rwanda et les FARDC s’attelant sur un de leurs communiqués.

“Je ne peux pas me taire quand on accuse la Cenco. Si vous lisez le dernier message d’encouragement du président de la Cenco, vous retrouverez un paragraphe où il est fait allusion à la violence dans l’Est. Il y est dit entre autres que la violence n’est pas une solution à nos contentieux », a poursuivi Donatien Nshole

Et d’insister : « Il y a nécessité de la conversion. Il y a nécessité de dialoguer dans la mesure du possible ».

Pour rappel, les évêques catholiques avaient fustigé les hostilités entre les rebelles du M23 et les FARDC. Pour eux, “le peuple congolais aspire à la paix et que la conversion et le dialogue restent la voie privilégiée pour la construction de la paix”.

Gaël Hombo/acturdc.com