Guerre à l’Est : encore des morts

Kinos Katuo, président de la société civile dans le secteur de Beni-Mbau, révèle l’assassinat de plus de 50 morts dans un intervalle de 14 jours soit deux semaines. Ces 50 personnes ont été tuées par les terroristes d’Allied Démocratic Forces (ADF) dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu et d’Irumu en Ituri.

« Ces personnes sont au nombre de 55. Elles ont été tuées les unes au Nord-Kivu et les autres en Ituri par les ADF », fait savoir notre source.

Au-delà de cette longue liste de morts, dit-il, plusieurs personnes restent portés disparus après être enlevés par ces assaillants au cours des différentes attaques.

L’Est de la République est de plus en plus fragilisé par les hommes armés dont les motifs restent nébuleux et sarcastiques. Les assaillants sillonnent certaines agglomérations librement avec le risque d’exposer la population à des nouvelles tueries. La population exige la restauration de la paix dans cette partie de la République.

Actu RDC