Goma: le porte-parole de la police donne le bilan des échauffourées entre manifestants et policiers

Le porte-parole de la Police Nationale du Congo (PNC), le colonel Pierrot Mwanamputu, a, au cours du briefing presse de ce lundi 20 décembre 2021, donné le bilan des manifestations publiques survenues dans la ville de Goma, au Nord-Kivu. D’après lui, 4 personnes ont été tuées durant lesdites manifestations organisées par ces certaines organisations de la société civile.

« S’agissant du bilan évolutif partiel, nous avons 4 personnes tuées dont un commissaire de police qui a été abattu à son poste de travail. Pendant la manifestation, 3 armes de la police ont été emportées par des inciviques. Ce sont des armes AK. Il y a 17 blessés au total dont 5 policiers. Il y a 12 civils blessés», a déclaré ce porte-parole de la police.

Cependant, le colonel Pierrot Mwanamputu a annoncé que la police a interpellé 11 personnes qui seront déférées devant la justice pour répondre de leurs actes.

Pour rappel, une vive attention a été observée ce jour dans la ville de Goma, province du Nord-Kivu, sous état de siège. Cela est suite à l’appel à la journée ville morte lancé par des mouvements citoyens notamment la Lutte pour le changement (LUCHA) et le Comité laïc de coordination (CLC), pour exprimer leur indignation vis-à-vis de l’insécurité caractérisée par des assassinats, kidnappings et cambriolages et dire non à une éventuelle entrée des policiers Rwandais à Goma.

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer