Gims se considère « plus Français », que « Congolais » : des phrases sorties de leur contexte

Le 30 janvier 2022, Gims et son frère Dadju ont été désignés ambassadeurs culturels de la RDC par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi. De nombreuses personnes avaient décrié cette décision reprochant à Maître Gims d’avoir renié ses origines au cours d’une émission au profit de la France auprès de laquelle il tente d’obtenir la nationalité.

L’artiste n’a jamais renié la RDC, il glisse de plus en plus dans ses tubes le Lingala, la langue vernaculaire du pays.

Au cours d’une longue interview accordée à RMC, l’artiste a dit fidèlement ceci : « quand je vais aux USA, Allemagne ou au Danemark, c’est le chanteur Français. Quand je suis en Afrique, au Sénégal et ailleurs, c’est le Congolais et c’est comme ça. Je représente une communauté, que ce soit la France ou le Congo donc les deux. Je suis né au Congo et je suis venu en France j’avais deux ans et demi, tous mes souvenirs sont ici et quand il y a un événement en France je suis concerné », a-t-il expliqué aux journalistes français. Ses propos ont été sortis du contexte et complètement détournés. Les médias ont relayé que « Gims se considérait plus Français que Congolais ».

Maître Gims n’a pas encore acquis la nationalité française. En 2018, il avait fait une demande et l’Etat Français ne la lui avait pas accordée et il a refait une autre demande en 2022. Son frère Dadju lui, est Français. Tous les deux chanteurs sont les fils du célèbre musicien congolais Djuna Djanana./mediascongo.net

vous pourriez aussi aimer