Football : Nathan Idumba, portrait du futur pillier des Léopards de la RDC

Découvert par nombreux grâce à la blessure de Chancel Mbemba et à l’absence de Marcel Tisserand lors des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022, Nathan Indumba Fasika est l’histoire d’un jeune homme travailleur, un guerrier prêt à tout pour atteindre le sommet. Né à Kinshasa ( capitale de la République Démocratique du Congo) le 28 Février 1999 dans la commune de Ngaliema, le défenseur congolais Fasika a pu traverser les frontières grâce à son style technique balle au pied. Dans les péripéties les plus énormes de l’univers du football moderne, le descendant de Ndaye Mutumbula a su faire ses preuves, allant jusqu’à convaincre ses adversaires depuis le banlieue de sa Ngaliema natale à son Club Sud-africain de Cap Town City en passant par l’équipe nationale congolaise.

GENESE DU PRODIGE INTERNATIONAL CONGOLAIS

L’auteur du deuxième but de la République Démocratique du Congo face au Benjamin Mkapa stadium face à la Tanzanie a, comme tous les jeunes gens de sa génération, connu le ballon rond dans les rues de la majestueuse capitale congolaise. Découvert trop jeune par les recruteurs locaux, le Mwana Mboka va trop vite rejoindre les équipes de jeunes de Saint Etienne et Étoile de Régi où il va façonner et perfectionner son style de jeu. Sa passion pour le football et son abnégation pour la percée vont vite le distinguer de nombreux jeunes autour de lui.

Dans la marche vers le sommet, Nathan Indumba s’attache en 2016 à la Jeunesse Sportive de Kinshasa (JSK). A seulement 17 ans, il gravit rapidement les échelons et le brassard de capitaine du club lui est remis. Il cumule tour à tour le titre de la l’Entente Provinciale de Football de Kishansa, une qualification en Ligue 2 de la Linafoot et une finale de la coupe du congo pour la seule année 2018. Indumba devient donc la pièce maîtresse du club et attire désormais le regard de plusieurs structures sportives dont le Standard de Liège (Belgique).

EXPÉRIENCE EUROPÉENNE

En Belgique, c’est un passage froid au sein du club de Liège. Le génie essaie de son mieux mais ne parvient pas à convaincre les responsables du club pour signer un contrat avec le Standard de Liège. Ce raté ne semble pas bouleversait le jeune homme qui est déterminé à briller dans les grands stades de football du monde. Malgré les difficultés rencontrées pour sa première expérience en Europe, Nathan Indumba parvient à attirer les clubs de la Vodacom Première Ligue.

RETOUR AU BERCAIL ET TEMPS DE LUMIÈRE

Nonobstant le fiasco européen, l’international congolais parvient à atterrir chez les cheminots du Saint- Éloi Lupopo de Lubumbashi. Durant son séjour lushois, il devient un pion majeur de sa formation et réalise des belles prestations lors des rencontres du championnat national ; chose qui lui ouvrira par la suite les portes de l’équipe nationale lors de la dernière CHAN. Une histoire qui se termine après un passage remarquable de Fasika au Championnat d’Afrique des Nations au Cameroun où il formait avec son compère Hennock Inonga Baka l’une des meilleures charnière centrale de la compétition. « Lupopo est fier d’avoir compté dans ses rangs un joueur et un homme, qui a démontré sous le maillot Jaune et Bleu talent, ambition, humilité et professionnalisme. Bonne chance Nathan. » fini par annoncer le club Lushois en Juillet dernier.

Comme le disait le chimiste Lavasier d’heureuses mémoires, « rien ne se perd, rien ne se gagne mais le tout se transforme»; le départ du FC Saint- Éloi Lupopo n’aurait que propulsé le jeune homme vers des nouveaux horizons. Après un passage brillant au club de Lubumbashi et au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), Nathan Indumba s’est vit ouvrir les portes du Club Sud-africain de Cap Town City où il réalisera une période d’adaptation extraordinaire avec notamment 7 apparitions de Premier League Sud-africaine et son élection d’homme du match lors de la victoire des siens face Lamontville Golden Arrows (4-3). Un départ pour un autre challenge avec l’objectif de revenir plus fort sur le vieux continent. Au Cape Town, Nathan Fasika connait des débuts très prometteurs.

EXPÉRIENCE AVEC LES LÉOPARDS SENIORS

Comme on aime bien le dire « le malheur des uns fait le bonheur des autres». La blessure de Chancel Mbemba en début de match à Antananarivo contre Madagascar et les absences de Marcel Tisserand pour raison de blessures ont permis de découvrir le talent qui évoluait dans l’ombre de ces deux cadres de la sélection. Représentant deux grands baobab absents, Nathan Indumba a assuré et assumé ses nouvelles responsabilités dans les 11 de Hector Cupper.

Depuis lors, personne ne doute de la capacité de Nathan Idumba Fasika a jouer un rôle dans le noyau des Léopards. Auteur d’une prestation solide face aux Bareas, le défenseur de 22 ans a confirmé un mois plus tard à Dar-es-Salaam en inscrivant le but salvateur des Léopards après une prestation défensive aboutie. Quel destin!

Une confiance née, le coeur de plus de 80 millions de congolais reposeront à nouveau sur les pieds de Nathan Idumba Fasika et ses partenaires pour les barrages qualificatifs pour le mondial Qatar 2022.

On retiendra de Nathan Indumba un garçon discipliné et très travailleur. Ayant un grand avenir glorieux devant lui grâce à ses performances hors-normes, le natif de Kinshasa vient encore beaucoup plus puissant qu’avant afin d’étrier les compteurs. Son savoir faire confirme l’excellence de son génie inné.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer