Football : le poteau des Léopards ne sourit qu’aux portiers formés en RDC !

Depuis le début des années de lumière du football Congolais, il y a que les gardiens formés au pays qui se distinguent en équipe nationale de la République Démocratique du Congo.

La rédaction d’Opinion-info.cd est revenue sur les noms des portiers qui ont fait la pluie et le beau temps des Léopards depuis les années soixante jusqu’à nos jours.

En première position, l’on note Robert Kazadi Mwamba, ancien portier du Tout-puissant qui a remporté à deux reprises la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) avec les Fauves Congolais en 1968 et 1974. Il a été aussi convoqué à la Coupe du Monde Allemagne 1974, avant de rendre l’âme un peu plus tard en 1998.

En deuxième position, l’on cite Albert Tubilandu Dimbu, ancien gardien de l’AS VClub qui a glané la CAN 1974 et disputé le mondial à la même année en tant que titulaire. Il est décédé en 2021 à l’hôpital de référence de Kinshasa.

En troisième position, Merikani Mpangi, ancien du Daring Club Motema Pembe (DCMP). Il a évolué en sélection nationale vers la fin des années 80 et le début des années 90, dont un magnifique parcours à la CAN Maroc 1988.

En quatrième position, Paulin Tokala Kombe, ancien de l’AS VClub. Il a remporté la médaille de bronze avec les Léopards à la CAN Burkina Faso 1998. Il évolué en sélection nationale entre 1996 et 2004. 

En cinquième position, Marcel Mayala Nkueni, ancien du DCMP. Il a disputé deux phases finales de CAN, en 1998 et en 2000. Il a réalisé une petite finale historique de l’édition 1998, à laquelle il a arrêté plusieurs tirs au but pour permettre à la RDC de finir 3ème de la compétition devant le pays hôte.

En sixième position, Pascal Kalemba Lukoki, il a été sélectionné à la CAN Mali 2002 et celle de 2006 disputée en Egypte où il conduit l’équipe de la RDC jusqu’aux quarts de finale. Il a joué dans plusieurs grands clubs du pays, entre autres le TP Mazembe, l’AS VClub, le DCMP et le FC Saint Eloi Lupopo. Il est décès à Kinshasa en 2012, des suites d’une courte maladie.

En septième position, Robert Kidiaba Muteba, ancien du TP Mazembe. Il a disputé 3 phases finales de CAN, dont une troisième place lors de l’édition de 2015 déroulée en Guinée Équatoriale. Il a participé aussi à trois reprises au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), dont un sacre à l’édition de 2009 disputée en Côte d’Ivoire.Pour finir, en huitième position, Ley Matampi Vumi. Il a remporté le CHAN Rwanda 2016, et a disputé la CAN Gabon 2017 et celle d’Égypte déroulée en 2019. Comme Pascal Kalemba, Ley Matampi a évolué à l’AS VClub, le DCMP et le TP Mazembe. Il joue actuellement au sein de Lupopo./opinion-info.cd