Fin avantages illégaux des mandataires : l’ACAJ salue la décision de l’IGF Alingete

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) salue la décision de l’IGF, chef de service Jules Alingete qui a mis fin au paiement des avantages illégaux accordés aux mandataires publics.

L’organisation que dirige Me Georges Kapiamba soutient la position du contrôleur de la République qui a relevé la violation des articles 10 et 11 du décret relatif au statut des mandataires publics.

« En effet, l’Inspecteur général des Finances, chef de service, relève la violation flagrante des articles 10 et 11 du Décret n°13/055 du 13 décembre 2013 portant statut des mandataires publics dans les entreprises du portefeuille, en ce qu’il soit alloué aux mandataires non actifs du président du Conseil d’administration, administrateur, commissaire aux comptes, des avantages non prévus par la loi dont des émoluments mensuels, véhicules de fonction ou à crédit, frais médicaux, primes de bilan, de budget et autres », a-t-on relevé dans un communiqué.

Ainsi, l’ACAJ rappelle que dans sa lettre adressée au chef de l’État, elle s’était déjà inquiétée du fait que les entreprises soient transformées en machine à sous au profit de leurs mandataires et partis politiques mais au préjudice de l’État propriétaire.

« La tentation qu’un groupe de partis politique s’arroge le droit de conclure des arrangements particuliers et égoïstes pour se partager le patrimoine de l’État, à l’instar d’un butin de guerre, est non seulement indécente, mais également un déni de l’État de droit tant rêvé par le peuple congolais », a déclaré Me Georges Kapiamba.

Pour mettre fin à ce pillage, l’organisation de la société civile recommande au gouvernement de faire annuler toutes les décisions des Assemblées générales. D’après l’ACAJ, c’est cette instance qui octroie des avantages illégaux aux mandataires non actifs.

A l’instar de certains acteurs de la société civile, Maître Kapiamba invite le président Félix Tshisekedi à ne pas soumettre les nominations de futurs mandataires à l’appréciation des partis et regroupements politiques.

ouraganfm.CD/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer