Félix Tshisekedi se rend chez Joe Biden,Voici les enjeux

Félix Tshisekedi se rend à Washington. Le chef de l’Etat congolais va participer au sommet USA-Afrique. Ces assises vont durer trois jours. Il s’agit pour les Etats-unis de renouer avec un contact direct avec le continent noir huit ans après le premier sommet du genre en 2014 sous la présidence de Barack Obama. Sécurité, crise alimentaire, changement climatique, investissements seront au cœur de ces assises. 

Du côté de Kinshasa, on attend un raffermissement des relations avec Washington. Ces derniers jours, les dirigeants américains ont clairement appelé Paul Kagame à cesser tout appui au M23. Les présidents rwandais et congolais tous deux présents à ces assises.  C’est une occasion pour les USA d’accélérer le processus de désescalade entre Kinshasa et Kigali.

Par ailleurs, les dirigeants américains attendent des autorités congolaises également plus d’engagement dans la sauvegarde des forêts du bassin du Congo. En cas d’une réunion bilatérale, la question des appels d’offres sur les blocs gaziers et pétroliers lancés par Kinshasa sera sans doute évoquée. Washington est aussi vigilant vis-à-vis des contrats signés avec Dan Gertler et Glencore. 

Sur le plan de la géopolitique mondiale, les dirigeants africains seront attentifs au plaidoyer du président Joe Biden qui soutient l’idée d’un siège pour l’Afrique au Conseil de sécurité de l’ONU.

Se démarquant de son prédécesseur, le président américain est attendu également sur la proposition de voir l’Union africaine formellement représentée au G20, d’après plusieurs sources. Les Etats-unis en profiteront également pour poursuivre leur contre-offensive suite au positionnement stratégique récent de la Chine et de la Russie sur le continent africain.

Actualité.cd

vous pourriez aussi aimer