Félix Tshisekedi et Ilunga Ilunkamba, les linges sales se lavent au 41ème conseil des ministres

Le 41 ème conseil des ministres va se tenir ce vendredi sur fond d’une vive tension entre le président de la République et le Premier Ministre. La dernière série d’ordonnance contresignée par le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde est venue révéler le climat peu sain entre l’institution président de la République et le Gouvernement, principalement son chef.

En mission dans la province du Haut-Katanga, le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a appris, comme tout le monde, par la Télévision des nouvelles dispositions dans la magistrature et dans l’armée. Le chef du gouvernement a nié être consulté par le président pour procéder à ces ordonnances. Le Premier Ministre est allé loin jusqu’à demander des explications.

Selon certaines sources, Ilunga Ilunkamba a sollicité une rencontre avec Félix Tshisekedi. Le chef de l’État lui aurait réservé une suite de non-recevoir au motif que tout devrait se régler au conseil des ministres. Le chef de l’État préfère laver les linges sales au cours de la 41ème réunion du Conseil des ministres. Au-delà de la crise sanitaire et économique, la crise politique entre le chef de l’État et le Premier Ministre est une astuce qui rendra ce conseil plus intéressant.

Le Front Commun pour le Congo, famille politique du Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, exige l’annulation de ces ordonnances. Du côté de Cap pour le Changement, plate-forme dont le président de la République est autorité morale, des cas de jurisprudence sont évoqués notamment avec des ordonnances contresignées par le Vice-Premier Ministre, Léonard She Okitundu ou José Makila lors du gouvernement Tshibala.

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer