État de siège : une femme ADF d’origine tanzanienne arrêtée par des FARDC à Beni

Le porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) au Grand Nord-Kivu, a annoncé ce mardi, l’arrestation d’une femme terroriste de la rébellion d’Allied Democratic Forces (ADF), d’origine tanzanienne.

Le capitaine Antony Mualushayi indique que cette femme du nom de Zazrad Zerad Saïdi, a été arrêtée par des militaires des forces armées congolaises lors des patrouilles au village Apehutu, dans le secteur Ruwenzori, territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Hier (Lundi 14 Février, Ndlr), nos éléments des FARDC ont arrêté une femme terroriste ADF du nom de Zazrad Zerad Saïdi. C’est une combattante ADF qui a été arrêté au village Apehutu, dans le secteur Malambo, en secteur Ruwenzori. Elle est de la nationalité Tanzanienne”, explique le capitaine Antony Mwalushayi.

Zazrad Zerad Saïdi a été, aussitôt arrêtée, interrogée par les services spécialisés de l’armée. Dans sa première déposition, explique le capitaine Antony Mwalushayi, celle-ci a avoué avoir pris fuite après des bombardements de leurs camps par des militaires FARDC.

Selon sa première déclaration, elle a pris fuite lors de bombardements des FARDC entre le confluent Semuliki et Nzelube.
Son exploitation est en cours pour des amples renseignements”, a ajouté cet officier.

depeche.cd

vous pourriez aussi aimer