Élections 2023 : « Trois quarts de l’Assemblée nationale ne seront pas reconduits », prédit Léon Nembalemba

La chambre basse du parlement, élue le 30 décembre 2018 avec un taux d’abstention record, serait renouvelée aux trois quarts.

Les partis traditionnels vont ressortir affaiblis et une proportion importante de nouveaux ou nouvelles venu(e)s ont beaucoup de chance de faire leur entrée au Palais du peuple.

Cette lecture, on dirait mieux, prophétie est donnée par le député Léon Nembalemba sur le plateau de Perfect Télévision de Peter Tshiani.

Le patron de la chaîne de télévision « Molière » a fait quelques révélations sur le fonctionnement de l’Assemblée nationale, qui, d’après lui, ne répond pas à sa mission pour laquelle elle a été mise en place.

Il déplore un trop grand laxisme des députés nationaux qui n’arrivent à élaborer des lois dans lesquelles le peuple trouvera son compte.

Voyant que les députés se sont délibérément détournés de leur rôle spécifique, Léon Nembalemba prédit une sanction négative à environ 400 députés. Une centaine d’élus du peuple ne peuvent espérer être reconduits aux élections législatives de 2023.

L’analyse faite par le grand «Niau» illustre la rupture de confiance entre les dirigeants et le peuple congolais pour lequel ils sont censés servir. 2023 s’annonce agité, et le peuple est appelé à plus de maturité pour ne pas se laisser berner par des politiciens du présent siècle./mediascongo.net