Économie : « L’argent des mines ne suffit pas pour développer le Congo »

Le président du conseil d’administration de la Gécamines, Albert Yuma, s’est exprimé aux assises de la 5ème édition du forum économique Makutano, qui ont été lancées vendredi à Kinshasa par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, et clôturées le samedi.

Prenant la parole, le numéro de la Générale des Carrières et des Mines, qui est également président de la Fédération Congolais des Entreprises du Congo, a appelé l’assistance et les autorités congolaises à enterrer la pensée constamment tournée vers les mines, pour faire avancer la RDC.

« Il faut cesser de croire à l’idée simpliste qui voudrait que l’argent des mines suffirait à assurer le développement de notre pays et répondre à tous nos besoins. C’est faux et d’autant plus depuis que le secteur a été libéralisé en 2002 sous la pression, que je qualifierais d’amicale de la Communauté internationale et que notre pays doit désormais partager la richesse qui est extraite de notre sous-sol par d’autres que lui », a-t-il déclaré.

Albert Yuma a par ailleurs reconnu l’impact indéniable du secteur minier dans l’économie congolaise, mais assure que ce n’est pas suffisant pour amener le pays à sa vison de l’émergence, dans la mesure où des nombreux emplois qu’attendent les jeunes congolais, ne peuvent provenir uniquement du secteur minier, une diversification de l’économie nationale reste de grande portée dans ce processus de transformation du pays.

Isaac B’ampendee /Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer