Culture : le groupe musical MPR met le feu sur les politiques congolais dans son nouveau morceau «Nini tosali te?»

C’est avec une énergie platonique que le groupe musical MPR (Musique Populaire pour la Révolution) dénonce la pérennisation du chao social en République Démocratique du Congo depuis l’accession du pays à l’indépendance. Yuma et Zozo ont, dans la chanson «Nini tosali te?» sortie ce samedi 06 novembre 2021, dénoncé les changements stériles qui se vivent au sommet de la nation congolaise.

Les jeunes rappeurs de Kinshasa ont dans leurs punchlines évoqué le cas du chômage à outrance qui se vit en République Démocratique du Congo. Les jeunes finissent mais l’État ne met à leur disposition aucun emploi. Le peuple pense que le changement d’un régime résoudra le social de la population mais plein de dirigeants sont passés et le pays reste au même stade. Les jeunes sont laissés à leur triste sort et peu seulement sont ceux-là qui s’en sortent alors que la majorité sombre dans la dépression et la criminalité. Les autorités veulent le changement sans aménagement.

« Que n’avons-nous pas fait? Ils nous ont dit que le départ de Mobutu allait tout changer mais Mobutu est parti et rien n’a changé. On a attendu le départ de Kabila pour voir le changement mais jusqu’à maintenant, les choses sont toujours compliquées. (…)», se sont-ils expliqués.

« Maman, tu as tout fait pour moi mais pour qu’à mon tour je te donne le sourire, je n’y parviens toujours pas parce que partout là que j’entres, personne ne veut me recevoir. Que devons-nous faire pour y parvenir ?», ont-il rajouté.

Pour rappel, trois titres seulement ont suffi au groupe MPR (Musique Populaire pour la Révolution) de s’afficher désormais comme le fer de lance d’un mouvement devenu orphelin depuis que Lexxus Legal a décidé d’embrasser une nouvelle carrière, politique. « Lobela ye Français », « Dollars » et « Tika biso to fanda », trois chansons du style rap folk soukous chanté en lingala parfois en français, le MPR vient de sonner véritablement une révolution dans la musique hip hop restée sans leader ni défenseur.

Le groupe a un nom interpellateur et évocateur des vieux souvenirs d’un Zaïre (Congo) puissant. MPR est le nom de ce groupe hip hop de la capitale Kinshasa. Mais MPR, c’est aussi une référence historique à l’ancien parti du président Mobutu à l’époque du Zaïre. Yuma et Zozo, qui composent le duo, n’ont qu’une vingtaine d’années, mais déjà beaucoup de talents. Leur entente est telle que les deux chanteurs ont décidé d’habiter ensemble afin de mettre à profit leur temps de travail, a-t-on appris d’une source proche de ce groupe.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer