Constant Omari dément les rumeurs de son arrestation depuis Atlanta

Depuis Atlanta aux États-Unis, Constant Omari, l’ancien président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) et vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), a démenti fermement les informations qui circulaient sur les réseaux sociaux selon lesquelles il aurait été arrêté.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, M. Omari a affirmé qu’il se trouvait aux États-Unis pour des raisons personnelles et qu’il n’avait pas été arrêté ni impliqué dans aucune activité illégale. Il a également déploré les rumeurs qui ont circulé à son sujet et a appelé les gens à ne pas croire à de fausses informations.

M. Omari a été président de la FECOFA de 2017 à 2019, avant d’être élu vice-président de la CAF en 2019. Au cours de son mandat à la tête de la FECOFA, il a travaillé à améliorer les conditions de vie des joueurs de football en RDC et à renforcer les liens entre la FECOFA et les autres fédérations de football en Afrique.

Bien que M. Omari ait démenti avoir été arrêté, il est important de noter que la RDC connaît actuellement une crise politique et que de nombreuses personnalités du pays ont été arrêtées ou ont fait l’objet de poursuites pénales ces derniers temps. Il est donc essentiel de vérifier les informations avant de les partager afin d’éviter de propager de fausses nouvelles.

vous pourriez aussi aimer