Congolité : une lueur d’espoir pour Noël Tshiani ?

Les questions sont multiples en ce qui concerne le dossier de la congolité, et seul le temps pourra infirmer ou affirmer les idéologies d’une partie de la population congolaise, représentée par Noël Tshiani Mwadianvita. Alors que certains parlent de moyen pour mettre fin à l’infiltration politique, d’autres par contre, voient une grande politique discriminatoire creusant encore un peu plus la faussée dans un pays-continent. Dans un tweet ce vendredi 20 août 2022, Noël Tshiani a annoncé voir déjà le bout du tunnel mais est-ce vraiment une fin heureuse pour Celui qu’on appelle « Mr Hitler 2021 »?

Pour sa part, Noël Tshiani Mwadianvita reste serein et espère une suite favorable à sa requête introduite à l’Assemblée Nationale par le député Nsingi Pululu. Le candidat malheureux de la dernière législature, confiant dans sa réflexion, voit dans cette proposition de loi une manière de sauvegarder la souveraineté de la République Démocratique du Congo. Il affirme que sa proposition de loi sera programmé à l’Assemblée Nationale au mois de septembre pour débat afin de balayer les votours politiques.

« La loi Tshiani sera programmée pour Débat en Septembre pour nettoyer les écuries et les infiltrations dans les postes de souveraineté en RDC. Comme en Zambie, ne pourra être candidat à la présidence de la république qu’un citoyen congolais né de père et mère congolais d’origine», a-t-il tweeté.

Si pour les pro-tshiani, la loi est une priorité pour sauvegarder les postes régaliens de la république, certains citoyens congolais pensent que la proposition de loi Noël Tshiani Mwadianvita est une initiative qui froisserait les relations entre différentes couches sociales dans le pays. Les chefs coutumiers de l’espace grand Katanga ont, ce vendredi 20 août, fait une déclaration conjointe où ils ont demandé à la population congolaise et aux élus du peuple d’être vigilants pour contrecarrer toute manigance politique.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer