Congolité: « (…) à la place de des menaces et intimidations qui sont les armes des faibles (…), privilégions le débat des idées »(Noël Tshiani)

Devenu populaire grâce à sa proposition de loi verrouillant l’accès aux fonctions régaliennes de la République à ceux qui ne sont pas nés de père et de mère congolais, Noël Tshiani appelle ceux-là qui se disent malaisés de venir défendre leurs idéos à la place d’insultes comme c’est le cas maintenant. Parlant à ses détracteurs, monsieur Hitler 2021, comme l’appellent certains, demande à ceque le débat des idées soit placé en haut de page comme dans toute démocratie mâture. Il affirme que les intimidations et les menaces ne peut en rien changer ce qui est fait mais une confrontation en tête-à-tête éclairerait le bas peuple.

En démocratie, à la place des menaces et intimidations qui sont les armes des faibles et irresponsables, privilégions le débat des idées(…)», dit-il.

Parlant des avantages de sa proposition de loi, Noël Tshiani appelle à l’implication de tous sous prétexte que cette dernière privilégie les intérêts du peuple Congolais. Il estime que chaque citoyen congolais de père et de mère devrait se retrouver derrière cette proposition de loi pour sauvegarder son avenir et celui de sa postérité. Le Congo et les fils du Congo ont besoin d’une gestion saine, et cette gestion saine de la chose publique ne peut venir que des filles et fils du pays.

(…)la proposition de loi Tshiani privilégie les intérêts supérieurs de notre pays et de notre peuple. Tous les Congolais devraient s’y retrouver a rajouté Noël Tshiani.

Gaël Hombo

vous pourriez aussi aimer