Climat: les USA demandent à la RDC de renoncer à la mise aux enchères de blocs pétroliers situés dans des zones sensibles

Les États-Unis d’Amérique demandent à la République Démocratique du Congo de renoncer à la mise aux enchères des blocs pétroliers situés dans les zones sensibles. L’annonce a été faite par le représentant américain John Kerry ce mardi 04 octobre dernier, à Kinshasa.

L’ancien secrétaire d’Etat américain a estimé qu’il était possible de créer des emplois et du développement économique sans mettre en danger des zones sensibles du point de vue de l’environnement telles que les tourbières.

« Nous voulons équilibrer », a déclaré John Kerry, ajoutant qu’il devait rencontrer plus tard dans la journée le président de RDC Félix Tshisekedi afin d’évoquer la question avec lui.

Notons que le gouvernement congolais a lancé fin juillet des appels d’offre pour 30 blocs pétroliers et gaziers, s’attirant les critiques d’organisations de défense de l’environnement. Celles-ci font valoir que l’exploitation pétrolière dans les forêts et tourbières du Bassin du Congo risquait de libérer de grandes quantités de carbone.

Quelque 30 milliards de tonnes de carbone sont stockées dans l’ensemble du Bassin du Congo, l’équivalent de trois ans d’émissions globales, selon une étude scientifique publiée en 2016.

Gaël Hombo/acturdc.com