Christophe Mboso : « Avec le gouvernement, nous attendons travailler rapidement pour la mise en œuvre des réformes nécessaires »

A peine élu président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso entend se lancer sur le processus des réformes. Pour cela, dit-il, il promet de travailler avec le gouvernement de l’Union sacrée dès la session ordinaire de mars prochain.

« Avec ce gouvernement que le Président de la République annonce resserré, nous attendons de travailler rapidement pour la mise en œuvre des réformes nécessaires pour la prise en charge des besoins sociaux de la population dans tous les secteurs de la vie de notre Nation. Sans être exhaustif, je voudrais citer quelques-unes, notamment : les réformes électorales, les réformes concernant le secteur de sécurité, de la justice et de droits humains ainsi que les réformes économiques qui doivent déboucher sur des réponses structurelles aux innombrables attentes de notre peuple », a-t-il dit dans son discours de clôture de la session extraordinaire.

Et d’ajouter : « Je peux, d’ores et déjà, vous assurer que nous veillerons à un contrôle parlementaire de qualité pour permettre, chaque fois que de besoin, de réorienter l’action de notre gouvernement ».

Plusieurs initiatives parlementaires visant les réformes n’ont pas été traitées sous le règne du bureau Mabunda.

Actualité.cd/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer