Bukavu : Non respect de l’ordre opérationnel aux postes frontaliers, le gouverneur Théo NGWABIDJE décide de prendre le terreau par les cornes.

L’ordre opérationnel qui détermine le nombre des services habilités à œuvrer aux postes frontaliers est floué aux pieds d’où la nécessité et l’urgence de prendre des décisions drastiques pour remettre de l’ordre.

Ce constat est celui du Gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi au cours de la réunion qu’il a présidée ce mercredi, 18 novembre à l’intention des services concernés par cet Ordre opérationnel.

Une vingtaine de services sont opérationnels au poste frontière Ruzizi I, 15 à l’aéroport de Kavumu, 20 au beach Muhanzi, 18 aux port de Kalundu et Kivovo ou encore à Kamvinvira ( Uvira) pour ne citer que ces endroits, avec comme conséquence la multiplicité des taxes et les tracasseries de tous ordres liés aussi à un nombre pléthorique des agents commis dans les services habilités à opérer à la frontière.

Pour gouverner autrement, Théo Ngwabidje Kasi reste droit dans ses bottes: il tient à ce que 4 services, DGM, DGDA, OCC, PNDHF(SQAV), plus les services non apparents dont la Police des frontières, soient les seuls admis à œuvrer aux postes frontaliers conformément au décret 036. Pour la réussite de cette opération tous les responsables des services concernés seront mis à contribution et ceux qui ne respecteront pas les nouvelles instructions feront face à toute une panoplie de sanctions conformément à la loi. Avec cela, le Gouverneur Théo Ngwabidje est déterminé à mettre le pieds à l’étrier dans cette affaire jadis considérée comme un casse-tête chinois.

Déjà la semaine prochaine le chef de l’exécutif provincial avec ses collaborateurs va enclencher des visites aux postes frontaliers pour un état des lieux avant de prendre des décisions qui s’imposent pour non seulement rendre fluide la circulation à nos postes frontières mais aussi lutter contre la contrebande devenue endémique au Sud-Kivu.

Les membres de l’ordre opérationnel se réuniront désormais régulièrement, ainsi en a décidé le Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi qui affiche clairement sa volonté d’en finir avec ce désordre là où beaucoup se sont mordu le doigt au point de se résigner à jeter leur bonnet par-dessus les moulins.

Désiré KYAKWIMA
Celcom/Gouvernorat

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer