Belgique: Paul-José Mpoku dépose une plainte contre Genk et Anderlecht pour matchs truqués

Selon les informations publiées sur le site de la RTBF, Paul-José Mpoku ex joueur du Standard Liège dépose une plainte pénale tout comme son ancien président Roland Duchâtelet et son coéquipier Jelle Van Damme contre Genk, Anderlecht, Ilombe Mboyo et Anthony Vanden Borre pour des accusations de matches truqués lors de la saison 2013-2014. La plainte de Duchâtelet est dirigée contre Anthony Vanden Borre et Ilombe Mboyo, respectivement joueurs d’Anderlecht et du RC Genk, contre ces deux clubs, et contre X. La plainte de Van Damme et Mpoku porte contre les deux mêmes clubs et contre X.

En effet, les soupçons remontent à la saison 2013-2014 et le titre final d’Anderlecht, acquis avec deux longueurs d’avance sur le Standard. Roland Duchâtelet soutient depuis l’été 2014 que le combat pour le titre en fin de saison 2013-2014 a été faussé. Le Standard de Liège avait terminé en tête de la phase classique cette année-là, mais après les playoffs, Anderlecht a remporté le titre, devant le Standard et le Club de Bruges. Le président du Standard de l’époque soupçonne que deux matches ont été truqués, Anderlecht-Genk le 11 mai (4-0) et Genk-Bruges le 15 mai (3-2).

Paul-José Mpoku, ancien joueur du standard à l’époque, a déposé mardi une plainte avec constitution de partie civile auprès du juge d’instruction de Bruxelles, rapporte la RTBF. Selon le congolais, la lutte pour le titre dans la plus haute division nationale de football lors de la saison 2013-2014 a été faussée au profit du RSC Anderlecht.

Les avocats des plaignants appellent la Fédération et la Pro League à agir également, par exemple en portant elles-mêmes plainte. “Les soupçons selon lesquels le championnat 2013-2014 a été falsifié sont grands”, selon eux.

Leopardsportafrique

vous pourriez aussi aimer