Assemblée Nationale : Bertin Mubonzi adresse une question d’actualité au ministre de la justice sur les politiques qui soutiennent les groupes armés

Le député national Bertin Mubonzi a, ce mardi 05 octobre 2021 au bureau de l’Assemblée Nationale, adressé une question d’actualité au ministre responsable de la justice sur les agissements de certains politiques qui alimentent l’insécurité dans les provinces de Nord-Kivu et Ituri. L’élu de la circonscription de Lukunga aimerait comprendre les raisons qui font tarder l’ouverture des poursuites judiciaires après les graves dénonciations politico-militaires à propos des politiques congolais qui alimentent les groupes armés dans la partie Est du Congo.

En ayant à l’esprit les déclarations de certaines personnalités congolaises dont notamment le président de l’Assemblée Nationale et le gouverneur militaire du Nord-Kivu, Bertin Mubonzi s’est posé quelques interrogations dont voici :

  • Quels sont les actes concrets qui ont été posés à cet effet par le ministre d’État, ministre de la justice ?
  • Qui sont notamment les politiques qui alimentent ces groupes armés ?
  • Qu’attend le ministre d’État, ministre de la justice pour que ces politiques soient identifiés et traduits en justice ?

Il convient de retenir que cette question d’actualité très salutaire pour la vie de l’intégrité territoriale tombe quelques jours après l’évaluation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri par les sénateurs et membres du gouvernement. Ces échanges entre les membres de la chambre haute et ceux du gouvernement Sama Lukonde qui se sont terminés le samedi 02 octobre n’ont pas été essentiellement basés sur des détails. Les représentants du peuple ont évalué l’évolution de la courbe des activités militaires dans la partie Est du Congo. Le 29 mars dernier, Christophe Mboso N’kodia avait exhorté les députés nationaux du grand Kivu à quitter les groupes armés.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer