Ass Nat : Le procureur général réquisitionne la police pour empêcher l’élection

Le procureur général Tela Ziela réquisitionne la Police Nationale Congolaise pour empêcher la tenue de l’élection du Premier Vice-président du bureau de la chambre basse du parlement. Dans sa réquisition, le Conseil d’État rappelle au bureau de l’Assemblée Nationale sa décision du 10 juin 2020 suspendant les effets de la décision du 04 juin fixant le calendrier de l’élection, de l’installation du premier vice-président.

Le procureur général évoque que l’élection devra attendre la décision de la Cour Constitutionnel. De ce fait, face à la détermination de l’assemblée nationale de tenir cette élection, le procureur général fait une réquisition des forces de l’ordre. « Au commissaire général de la police nationale congolaise de prêter main-forte à l’exécution de l’ordonnance […] en empêchant la tenue de la séance de l’Assemblée nationale pour l’élection du nouveau premier vice-président de l’assemblée nationale prévue ce vendredi 12 juin 2020 à 10h00 au palais du peuple » , lit-on dans la réquisition.

Le procureur rappelle au commissaire l’importance de cette tâche : « Il y a urgence ». Le jeudi 11 juin 2020, le bureau de la chambre basse du parlement a confirmé ternir l’élection du Premier Vice-président malgré la décision du conseil d’État de surseoir ce scrutin. Pour le deuxième vice-président de cet organe, Boniface Balamage, la décision du conseil d’État était inique dans ce procès qui oppose le bureau de l’assemblée nationale à Jean-Marc Kabund, récemment déchu.

Marco Emery Momo / Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer