Arrivée de Félix Tshisekedi : toutes les institutions à l’arrêt

La journée du jeudi 04 novembre 2021 restera à jamais dans les annales de l’histoire de la RDC. A l’occasion du retour du président Félix Tshisekedi à Kinshasa, toutes les institutions nationales, provinciales kinooses, et rurales dans la capitale congolaise sont restées fermées afin d’acorder «un accueil chaleureux au président de la République» qui revient d’un long voyage. Les agents et cadres des institutions ont abandonné leurs postes de travail, négligeant ainsi le «principe de la continuité de l’administration» pour manifester leur allégeance au garant de la nation.

C’est un vide institutionnel indescriptible qu’a pu constater l’équipe de acturdc.com dans le chef de toutes les institutions de la capitale. Les portes fermées, aucun fonctionnaire n’avait été permis de rester dans son bureau. L’appel d’un accueil chaleureux lancé par les proches de l’actuel propriétaire de la cité de l’Union Africaine a trouvé ses premiers adeptes dans les institutions étatiques. Tout le monde était ce jeudi à l’aéroport international de N’Djili situé dans le district de Tshangu pour recevoir avec pompe Félix Tshisekedi Tshilombo.

Pour rappel, le premier citoyen congolais revient d’un long voyage diplomatique. De l’Israël en passant par l’Italie et l’Écosse, Félix Tshisekedi a valablement représenté son Congo natal.

Pour sa première visite officielle en Israël, Félix Tshisekedi a redynamisé les relations entre les deux nations. Lors de sa visite, le porte étendard de la RDC avait reçu en audience les autorités politiques Israéliennes, les hommes d’affaires et certaines personnalités de marque. Le Chef de l’État avait même reçu le diplôme Honoris Causa.

À Rome en Italie, Félix Tshisekedi avait été invité ce samedi 30 octobre, en sa qualité de Président de l’Union Africaine afin de participer au sommet du Groupe de 20 (G20) des Chefs d’État et de gouvernement qui réunira plusieurs pays des grandes puissances mondiales.

Après l’Italie, Félix Tshisekedi avait pris part à la 26ème Conférence des Parties des Nations Unies sur le changement climatique (COP26) à Glasgow, en Écosse.
La COP26 est organisée par la Grande-Bretagne en partenariat avec l’Italie.

Il sied de noter qu’au mois de septembre dernier, le Président Tshisekedi avait souligné que les assises de la COP26 sont une opportunité exceptionnelle pour la RDC, qui est l’un des pays qui proposent des solutions à la problématique de réchauffement climatique au niveau mondial, de mettre en exergue ses ressources et de négocier les compensations y relatives.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer