Affaire viol : Francine Muyumba répond à Marcello Tunasi

Après les déclarations du pasteur Marcello Tunasi sur le viol dont sont victimes les femmes, l’ancienne sénatrice Francine Muyumba a, dans une prise de parole sur X, dénoncé l’acceptation de ce phénomène dans la société congolaise. Le ras-le-bol a été déclaré ce samedi 11 mai 2024.

« Il faut décourager toute forme de violence faite à la femme. Rien ne peut justifier le viol et l’ensemble des violences faites aux femmes. Le silence tue a petit feu. La parole publique peu informée est un assassinat social», a-t-elle déclaré.

Pour Francine Muyumba, la RDC compte un nombre considérable d’actes de violence dont la majorité reste impunie. « 125 000 C’est le nombre de femmes victimes de violence en 2023 dans notre pays. Et ce chiffre est très certainement sous-évalué puisque de nombreuses victimes ont trop honte ou sont trop brisées pour signaler leur drame».

De son côté, le pasteur Marcello Tunasi reste sur ses gardes, précisant n’avoir pas pris position pour les violeurs. « J’ai aussi des personnes chères qui sont femmes et je ne peux guère soutenir les actes de viol dont sont victimes les femmes », a-t-il écrit.

Actu RDC