Affaire CENI : Moïse Katumbi appelle la population à la vigilance et à la clairvoyance

Dans un meeting populaire tenu dans la commune de la Kenya ce jeudi 21 octobre 2021, le président national de l’Ensemble pour la République a demandé à la population congolaise à faire preuve d’ouverture d’esprit dans cette affaire de débouchage des membres des partis politiques vers d’autres partis politiques. Moïse Katumbi a fait savoir au souverain primaire qu’il est temps d’être vigilant et clairvoyance en ce qui concerne l’entérinement des membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

« Nous refusons l’affaire de débouchage des gens dans les partis politiques. Ce n’est pas ça la politique que nous cherchons. Nous tous, notre amour, c’est la RDC», a-t-il déclaré.

Réagissant sur la question de l’entérinement des membres du bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), l’ancien gouverneur de la province du Katanga a souligné que le pays a besoin d’un vrai consensus autour de la préoccupation principale de tous les congolais, préoccupation qui n’est rien d’autre que choisir les membres du bureau de la CENI. Moïse Katumbi a demandé à la population congolaise d’ouvrir les yeux et de se lever pour combattre cette triste réalité qui peut avoir des conséquences fâcheuses sur la paix en RDC.

« Nous cherchons le consensus. Ça ne veut pas dire que si les gens sont restés calmes avec amour c’est pour permettre à ce que le pays puisse aller de l’avant. Je vous demande d’être vigilant et ouvrez les yeux parce que nous avons besoin du consensus. Le consensus c’est pour que la paix continue dans le pays», a-t-il rajouté.

Pour rappel, Moïse Katumbi et son parti Ensemble pour la République sont contre l’entérinement des membres du bureau de la CENI intervenu le 16 octobre dernier. Ensemble pour la République demande au président Félix Tshisekedi de refuser l’investiture aux 12 membres entérinés par le bureau de Mboso.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer