Accord sur le statut de la force régionale: c’est un acte historique qui traduit la détermination de l’EAC (Christophe Lutundula)

Christophe Lutundula Apala, vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, a donné quelques détails sur la portée de l’accord sur le statut de la force régionale à déployer dans l’Est de la RDC. Cet accord a été signé en présence de Félix Tshisekedi par les experts de la commission économique de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (EAC) en séjour de travail à Kinshasa.

« Nous sommes venus poser un acte très important: la signature de l’accord portant statut de la force régionale régionale qui va se déployer dans notre pays en exécution de la volonté politique exprimée par tous les dirigeants de la communauté à savoir : régler définitivement la question de la sécurité, de la stabilité et de la paix dans la région des grands lacs », a dit le chef de la diplomatie congolaise.

Et d’ajouter: 

« Nous avons ouvert la voie à cette force, à son déploiement dans les jours à venir. C’est un acte historique qui traduit la détermination de la communauté de s’impliquer dans les différends qui peuvent opposer les membres, qui exprime aussi la détermination des leaders de la communauté de ne plus jamais laisser les forces  négatives perturber la quiétude de nos populations et la stabilité des institutions ».

Cet engagement a également été réitéré par Peter Mathuki, secrétaire général de l’EAC.

« Le peuple de la RDC veut la paix. Tous les pays se sont mis d’accord pour monter cette force. Le peuple doit vivre en paix. Tous les pays ont démontré leur volonté politique de se mettre ensemble et de se rassurer qu’il y’a la paix en RDC et dans la région ».

Au cours de la rencontre avec Félix Tshisekedi, le chef de l’Etat congolais a donné également quelques orientations et conseils à ces experts sur cette question./actualité.cd