4 ans après l’alternance pacifique : l’UDPS juge très positif le bilan de Félix Tshisekedi au sommet de l’État

24 janvier 2019- 24 janvier 2023, il y a de cela quatre ans jour pour jour depuis que le Président Félix Tshisekedi est au sommet de l’État . L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), formation politique qui l’a porté au pouvoir, juge très positif son bilan et souhaite un deuxième mandat pour le fils biologique du sphinx de Limete.

Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS, dresse un bilan très positif dans tous les secteurs de la vie nationale: de l’économie en passant le social, la politique, la sécurité, la diplomatie jusqu’à la justice.

Du côté politique, le SG de l’UDPS Augustin Kabuya vante notamment la mise en place de la CENI et la volonté manifestée par le président de la République pour l’organisation des élections dans le délai.

S’agissant de l’économie, Augustin Kabuya salue le budget tel que revu à la hausse pour cette année, essentiellement toutes les performances enregistrées dans la mobilisation des recettes depuis leur entrée au pouvoir. Et pour le social, le SG Augustin Kabuya évoque la gratuité de l’enseignement.

Concernant la justice, le SG de l’UDPS affirme jusqu’à l’heure actuelle, il n’y a aucun prisonnier politique et loue les actions initiées par la justice contre les bourreaux de la démocratie ainsi que les détourneurs des fonds de l’État. Du côté de la sécurité, Augustin Kabuya salue les efforts pour l’éradication des groupes armés.  

Ce bilan peint par le SG de l’UDPS est très contesté du côté de l’opposition. Pour le secrétaire permanent adjoint du PPRD, le bilan de l’UDPS est très chaotique. Ce dernier parle d’un vrai recul après Joseph Kabila. Du côté de la justice, Ferdinand Kambere relève notamment les cas des prisonniers politiques. Le PPRD Kambere peint un tableau noir du social des congolais depuis l’arrivée de l’UDPS au pouvoir./opinion-info.cd