TPM bloqué dans son propre pays lors de (African Football League)

Au moment où doit démarrer, le week-end prochain, la première édition de l’African Football League qui regroupe les 8 clubs les plus prestigieux du continent parmi lesquels le TP Mazembe, le gouvernement de la RDC fait obstacle à la tenue du match opposant le TPM à l’Espérance Sportive de Tunis.

En effet, tout le matériel de la CAF, y compris la VAR, demeure bloqué sous douane à Lubumbashi et les visas des commissaires et invités VIP de la CAF n’ont, à ce jour, pas été délivrés.

Par son attitude inexplicable, le gouvernement prive la seule équipe congolaise retenue au sein du cercle très fermé des géants du football africain d’entrer en compétition et lui fait encourir le risque d’une disqualification honteuse.

En mêlant sport et politique, le gouvernement congolais fait fausse route. Il doit savoir que ce n’est pas Moïse KATUMBI qu’il sanctionne, mais la jeunesse congolaise dont l’étoile doit briller au sommet du football mondial. Chercher, pour des raisons extra-sportives, à priver les footballeurs congolais de faire éclater aux yeux du monde entier leur formidable talent tient de la plus parfaite méchanceté.

Depuis plusieurs années, le TP Mazembe est victime d’une véritable discrimination de la part du gouvernement. Preuve en est, les Corbeaux sont le seul club congolais à ne pas avoir bénéficié de la prise en charge du gouvernement. Ce traitement injuste conduit finalement à croire que l’argent du Trésor Public serait produit dans le village du Ministre des Finances qui en dispose à sa guise.

Personne n’empêchera le TP Mazembe et ses Corbeaux de survoler les compétitions nationales et de garder leur place et la tête haute parmi les géants du football africain.

/www.tpmazembe.fr